Un jour je m'auto-citerai

profile picture

Un jour je m'auto-citerai

C'est en parcourant la page d'accueil du blog que j'ai remarqué que ma critique du dernier Twilight était encore en première page. Dès lors, je me suis dit "Nom de dieu, j'suis en retard, j'ai plein d'articles à poster". Alors, voilà, un de plus! Et je vais vous parler non pas de cinéma, mais de l'utilisation des citations! Ben oui, pourquoi pas.

Alors, avant de partir dans tous les sens et d'écrire n'importe quoi comme cela m'arrive parfois, posons les bases et voyons ce qu'est une citation (je m'efforcerai ici de mettre en opposition un point de vue sur la question et l'opinion générale que nous, humains, croyons pour acquis).

Essayez de faire l'exercice. Qu'est-ce que pour vous une citation ? A priori, personnellement, j'aurais envie de dire que, en tant que vérité générale acquise pour tous, qu'une citation est une phrase bien tournée et bien composée qui fait ressortir une vérité que l'homme a tendance à oublier.

Voyons ce que propose le dictionnaire : "Passage cité d'un auteur, d'un personnage célèbre et donné comme tel (généralement pour illustrer ou appuyer ce qu'on avance)". C'est marrant, comme tel, cette définition est infaillible. Comparé à la mienne, je dirais qu'elle est bien plus représentative du sens strict du mot, tandis que mon explication rejoint quelque peu la parenthèse du dictionnaire et peut-être plus à l'ordre du jour.... Il est temps que je pose le problème pour éclaircir vos esprits.

Le problème, donc, c'est que, selon moi, aujourd'hui, on a tendant à croire aveuglément, mal interpréter les citations (entendez par là diction, proverbe et citation au sens que j'ai donné deux paragraphes plus hauts).

  • Imaginez que vous lisez un essai d'un quelconque écrivain ou même une anecdote de votre ami; il suffit de l'utilisation d'une citation et dire "Hé, c'est Voltaire qui l'a dit!" pour que, automatiquement, nous y croyions. C'est exactement ce que le dictionnaire nous dit : "pour appuyer ce qu'on avance". Cela rend un caractère crédible, infaillible, une vérité indétrônable et incontournable que nous n'oserions jamais contester. Et, sans vraiment y réfléchir, on considère pour vérité ce qu'on veut nous dire. Puis-je y croire sans me poser de question ? La citation est une arme de destruction d'argument massive. Puis-je croire Magritte quand il répond que "l'art dit non figuratif n'a pas plus de sens que l'école non enseignante, que la cuisine non alimentaire, etc" ?
  • Les mauvaises interprétations sont aussi dangereuses. Comment savoir dans quel contexte l'auteur en question a utilisé les mots cités ? L'ironie d'un auteur peut tout faire basculer après quelques lignes. Comment savoir si l'auteur avait lui-même confiance en ses propres mots, comment savoir si les années ne l'ont pas fait changer d'avis, comment savoir si le contexte correspond?! L'évolution de l'humanité nous a montré que de grands auteurs se trompaient, peut-on les citer pour faire transparaître la vérité ? "Pour appuyer ce qu'on avance", dit Monsieur le dico. On ne peut que lui donner raison. Mais ce qu'on avance est toujours à étudier et à ne pas croire tel quel, mais je reviens à notre question initiale.

Je pourrais conclure par une citation de Krishnamurti "Ce que je vous demande, c’est d’ouvrir votre esprit, non de croire", mais si je ne peux pas vraiment le croire tel quel si je veux le croire. En effet, il faut s'ouvrir l'esprit.

Tout ceci est ironique, très ironique...

Myd

2019 My Dynamic Production SPRL All rights Reserved.