Cinéma : Incendies

Cinéma : Incendies


Jan 21 2011, 21:50 in Cinema

Un retour des articles Ciné grâce à cette libération tant aimée des étudiants qu'est la fin des examens!

Bref, pour ce premier film "Incendies", ce n'est guère dans les rires que nous commencerons les vacances.

Par contre, c'est avec beaucoup d'intensité que ce film canado-français percute sensiblement nos états d'âme. Un film dur et saisissant, à voir et sans hésitations.

Un scénario bien ficelé et bien construit est à la base de la réussite du film, mais rien n'aurait été si fort sans l'excellente prestation de l'actrice belge Lubna Azabal. Elle nous emporte littéralement au coeur de sa tragique histoire, où la guerre explose en Palestine. Au milieu de ce désastre politique, elle tentera toute sa vie de ramener la paix. Cette même paix qui fera d'ailleurs toute sa torture.

Sujet intéressant, car nous n'avons en fait aucune expérience de la paix. On en parle que quand cela nous manque

Avec en "Incendies", on est en plein dedans.

On appréciera d'ailleurs Mélissa Désormeaux-Poulin (Jeanne), à la recherche d'une vérité égarée qui rappellera bien des souffrances. Inéluctable jeu d'acteur, j'ai tout de même eu un peu de mal au tout début avec l'accent québécois, mais heureusement on s'y habitue vite et bien!

Une musique exceptionnelle, une caméra exemplaire, Denis Villeneuve (réalisateur) fait chavirer nos coeurs. Dommage pourtant que le film puisse manquer de rythme par moment, mais dans l'ensemble, c'est une merveille très prenante.

"Un très beau film" comme on le dit couramment, mais aussi une intense réflexion sur la puissance des sentiments, des promesses et de la destruction.

Ne vous inquiétez pas trop, demain vous aurez un article sur Tron, vous pouvez déjà baver...

Myd'.


Share:
Like:

Disable AdBlock on this domain and offer me a cup of coffee :)