Cinéma : Harry Potter et les reliques de la mort (Partie 1)

profile picture

Cinéma : Harry Potter et les reliques de la mort (Partie 1)

C'est bien plus sombre, dramatique et rythmé qu'a été fait cet avant-dernier long-métrage de la fameuse série qu'est Harry Potter. Des effets grandioses, un jeu d'acteur percutant et un suspens immersif, voilà ce que nous propose "les reliques de la mort partie1 " , réalisé par le talentueux David Yates (Harry Potter 5 & 6). Incroyable, mais laisse malheureusement ce goût de "pas assez", étant donné qu'il ne s'agit que de la moitié de ce dernier chapitre.

C'est donc sur un certain manque que le film se termine tout lentement. Bien qu'un rythme effréné s'installe dès le début, il ne tarde pas à régresser après les trente premières minutes, et ce, jusqu'à la toute fin. Malgré ce sentiment quelque peu frustrant, tout est positif.

Très bien écrit, très bien adapté, c'est en seulement 2h30 qu'une tonne d'événements  s’enchaînent, sans jamais laisser le spectateur se poser des questions. Forcément, bien des passages du livre ont dû être exclus du scénario, mais l'ensemble du film n'en reste pas moins clair et efficace.

Bien sûr, en raison du scénario original (J.K. Rowling, pour rappel), le film ne présente pour personnages principaux que le trio bien connu. Tout le bon vieux groupe de personnage se retrouve au début et finit très vite par disparaître. Étonnamment, ces deux heures de film avec seulement ces trois personnages perpétuellement à l'écran ne furent pas ennuyeuses du tout grâce aux quelques touches d'humour qui gratinent le fil de l'histoire entre les trois adolescents.

Bref un opus essentiellement basé sur le trio de héros et tout tourne donc bien, on le comprend, grâce au budget accumulé par la licence depuis le tout début de la série.Musiques et images splendides, on n’a pas le temps de décoller nos yeux de l'écran.

Dommage que le thème musical de la saga ne se fasse entendre que deux secondes au lancement du film.

Les effets spéciaux atteignent la perfection et le montage, à part à une ou deux reprises, est très fluide. Un passage étrange marquera tout de même quelques esprits; celui où Hermione (Emma Watson, magnétique) raconte la légende des reliques de la mort sur une illustration animée. Certains trouveront que cette scène casse un petit peu le côté magique instauré depuis le début, d'autres penseront l'exacte contraire. J'ai trouvé cela très bien fait et je me rends compte que ce passage obligatoire dans l'histoire aurait été très difficile à rendre à l'écran. Il y aurait pu avoir d'autres alternatives bien entendu, mais bon, c'est le réalisateur qui décide !

Alan Rickman (Professeur Severus Rogue) n’apparaît que quelques instants et est toujours à la hauteur de sa réputation. Surprenant, il parvient à amener la caméra dans une atmosphère très forte et, ici, très ténébreuse. Jusqu'ici, Ralph Fiennes (Lord Voldemort) n'avait que peu de parution dans Harry Potter. Avec "Les reliques de la mort", il a pu enfin nous prouver tout son personnage dans des scènes plus sombres et ténébreuses les unes que les autres. Il en va de soit, il fait partie de ces incroyables acteurs capables de tout. Daniel Radcliffe (Harry Potter) n'est plus, à mon grand étonnement, celui qui s'imposera le plus à l'écran. Un peu retiré, il aura ici, à mon sens, un rôle plus secondaire, tandis que Ron (Rupert Grint) et Hermione prennent du devant avec Voldemort. Il n'empêche qu'Harry, ainsi que Ron, jouent fort bien.

Enfin, après toutes ces années, Harry Potter prend une forme plus sombre et plus adulte que le début de la série.

"Comme à chaque fois que je vais voir un Harry Potter, le film commence avec la petite musique, et à nouveau, je suis un enfant" Florentin Rolis

Mais c'est une atmosphère bien plus dure que cet opus met donc en avant. J'étais bien jeune quand j'ai vu le premier épisode, et j'ai grandi en même temps que le film. Je suis un adulte aujourd'hui, la série l'est devenue également. De mon point de vue, ce fut une aventure incroyable (hého, il reste encore la toute fin, t'emballes pas Myd). Rendez-vous en juillet pour la finale, même si on connaît la fin!

Myd

2020 My Dynamic Production SPRL All rights Reserved.