Cinéma : À bout portant

profile picture

Cinéma : À bout portant

De nombreuses poursuites, des meurtres, du sang, de l'action et parfois quelques rires, voilà ce que le nouveau film de Fred Cavayé (Pour Elle) vous attend. Pâle inspiration d'un "Taken" mieux ficelé, "À bout portant" ne parvient qu'à divertir.

Certaines scènes, malgré le sérieux des acteurs, tournent maladroitement au ridicule. Le suspens tombe à l'eau plusieurs fois et il est difficile d'y accrocher. D'un scénario vu et revu, "À bout portant" n'aura d'autre effet que de divertir.

Gilles Lellouche est heureusement à la hauteur et servira de principale accroche à l'image, tant il est bien plus convaincant que Gérard Lanvin et Claire Perot (ennuyante). Elena Anaya parvient également à nous toucher dans sa peur et sa désespérance. Même si parfois on se pose des questions à propos du jeu d'acteur, celui entre Lellouche et Roschdy Zem est tout à fait respectable. En duo armé et fugitif, ils auront leur petit effet sur la caméra.

Aussi, cette même caméra est heureusement admirable. L'image rattrape le reste du film pour notre bonheur visuel. L'action transparaît parfaitement à l'écran et nos yeux captent tout en détail, ce qui fait assez plaisir. Dommage que cette même action soit entrecoupée par des scènes qui, comme dit plus haut, tournent parfois au ridicule. De belles photos et de bons plans vous attendent quand même au détour des passages du film.

Je ne dirais mots sur la fin qui, dans ce genre de scénario, peut parfois laisser des surprises. Mais vous n'en aurez pas vraiment, de toute manière. Je ne trouve pas grand chose d'autre à dire si ce n'est que "À bout portant" est un film sympa, mais loin de l'extraordinaire. À voir en famille.

Myd

2020 My Dynamic Production SPRL All rights Reserved.