Ce sera une longue critique courte

Ce sera une longue critique courte


Apr 26 2010, 22:15 in Cinema

"Je ferais ma critique demain". Cela fait tout de même trois semaines que cette phrase me traverse l'esprit chaque après-midi...

Seulement voilà, aujourd'hui, c'est le grand jour, j'ai décidé que j'allais enfin écrire ces critiques ciné. Mais dans ma grande et précieuse flemme, j'ai aussi décidé que les critiques seront courtes, brèves et tapées au feeling. Parce que voilà, merde.

Faisons dans l'ordre.

Le Clash des Titans

Comme vous le savez le film est un remake et ça se voit. C'est sûr que Sam worthbidulemachin a la bonne tête du héros en armure qui défie les dieux, et tant mieux, à vrai dire, ca donne quelque chose à l'écran. La seule chose qui nous tient en éveil est la qualité des images. Du bon gros FX, de l'action à foison et des répliques tout à fait géniales ("RELEASE THE KRAKEN!"). Certainement, le casting plaît et l'image suit. Liam Neeson n'est peut-être pas à son meilleur niveau mais on peut toujours sentir son regard qu'on lui connait bien à travers l'écran. Quant à Ralph Fiennes (dans le rôle d'Hades), je dis d'abord bravo au maquillage car on ne le reconnait vraiment pas. Comme Neeson, je ne l'ai pas trouvé non plus superbe dans son rôle. Il n'a pas réussi, selon moi, à imposer l'atmosphère qu'il désirait installer, contrairement à sa prestation touchante dans "The Reader". Vous allez me dire que les films n'ont rien à voir, et je vous le confirme, mais je parle ici de la capacité d'un acteur à installer une ambiance. Bref.

Le clash des Titans reste un navet, une bête copie du premier opus qui a été photoshopée pour plaire aux ados de 2010.

Bad Lieutenant

La plupart sont d'accord : les meilleurs rôles de Nicolas Cage sont ceux où il pète les plombs. Eh bien en voilà un de plus pour ses ardents fans. Ce nouveau film de Werner Herzog est simplement génial et impressionnant. Même si le scénario est connu et pas franchement nouveau, rien que le jeu de Cage fait l'essence du film. Pour ce qui est d'Eva Mendes, je crois que la plupart seront également d'accord : elle joue pour ses fesses parce que soyons clair, dans le genre prostituée droguée, elle ne joue véritablement que la première partie de l'expression.

Véritablement bien foutu, le film tient notre attention du début à la fin. Maintes questions nous viennent à l'esprit et on ne cesse de se demander "mais comment ca va bien pouvoir se terminer ?", jusqu'à arriver à la fin et à sortir de la salle, le sourire aux lèvres et plein d'images dans la tête.

How to train a Dragon ?

He bien franchement, pour un Dreamworks, j'ai été impressionné. Non pas pour la qualité des textures 3D ni pour la qualité de l'animation ni même pour le scénario et les dialogues (mais qui sont tout de même très corrects pour le public cible : les gosses), mais bien pour la gestion des plans et pour l'utilisation de la caméra dans un univers 3D. Grâce à cette belle prouesse, je suis resté accroché à l'écran et je me suis très bien imprégné au film, rentrant quasiment dans ce monde de viking et de dragon. C'est rigolo, bon enfant et bien réalisé. Je suis certain qu'un grand nombre de jeunes enfants grandiront avec ce film, comme nous avons grandi avec les vieux Disney.

L'immortel

Si on va voir ce film, c'est soit parce qu'on a trouvé que la Bande Annonce était très bien faite (elle ne dit pas grand chose, garde tout le suspens et ne dévoile rien du film), soit parce qu'on veut voir Jean Reno. Ou les deux.

Du coup, mis à part Kad Merad dont je me suis moqué intérieurement tout au long du film, ce film, tiré du roman éponyme, est vraiment bon. Jean Reno est percutant. Il déchire l'écran et installe, par son regard et sa bonne bouille, une ambiance tout à fait particulière, de calme et de tension mélangés qui a pour effet de nous couper le souffle.

Un merveilleux thriller étonnamment rempli de poésie qui laissera non seulement de très belles images dans l'esprit, mais aussi de très belles pensées et quelques sourires. C'est beau, et la beauté est immortelle.

Adèle Blanc-Sec

Dites, je suis vraiment obligé de faire une critique de ce film ? Non parce que c'est vraiment mauvais, mal joué et tout ça... Si si je vous assure, c'est incroyablement soporifique! Je crois que si je commence à écrire sur ce film, je vais vraiment m'endormir... Comment ? Le scénario ? Vous me demandez comment est le scénario ? Je vous en prie, épargnez-moi les détails ! Rien qu'à y penser, je sens le sommeil m'envahir ! Voilà, il a gagné mes jambes, et bientôt mes bras... ... Bon très bien vous aurez des détails. Prenez un scénario d'Indiana Jones, retirez ce qu'il y a de bien et donnez le tout à Luc Besson. Voilà ! Hein ? Le synopsis ? Non, je vous en conjure, je vais m'endormir ! ... ... Bon, bon très bien... Alors, c'est l'histoire d'une jeune aventurière, Adèle Blanc-Sec, qui va tout faire pourrrr osqfoiq soihdq jn ioùggggggggg

ZZZzzzZZZzzzZZZZzzzz


Share:
Like:

Disable AdBlock on this domain and offer me a cup of coffee :)